Infos

  • 25 juillet 2012
  • 56 minutes
  • France (2011)
  • Français

Synopsis

Une petite station balnéaire de la Côte Picarde, la dernière semaine d'août. En leur remettant les clefs d'un appartement de location, Sylvain fait la connaissance d'une jeune mère et de sa fille, aussi séduisantes l'une que l'autre. L'occasion rêvée de sortir ne serait-ce que quelques jours d'une vie solitaire dont les femmes sont désespérément absentes. "Un monde sans femmes" sera précédé du court métrage "Le NAUFRAGE".

Vidéos de "Un monde sans femmes "

Galerie photos "Un monde sans femmes " (10)

Un monde sans femmes  - Photo 1 Un monde sans femmes  - Photo 2 Un monde sans femmes  - Photo 3 Un monde sans femmes  - Photo 4 +5Un monde sans femmes  - Photo 5 Un monde sans femmes  - Photo 6 Un monde sans femmes  - Photo 7 Un monde sans femmes  - Photo 8 Un monde sans femmes  - Photo 9 Un monde sans femmes  - Photo 10

Avis des spectateurs

  • Un monde sans femmes
    Patricia et sa fille Juliette viennent passer des vacances dans une station balnéaire du nord de la France. Elles y rencontrent Sylvain, légèrement enveloppé, plein de maladresse, mais aussi attachant. 
     
    Attention, voici une petite merveille ! Et, attention, cette petite merveille ne sera visible, dès ce mercredi, qu'au cinéma Galeries. On ne saurait trop insister sur l'irrésistible fraîcheur de ce film, tourné sur la côte picarde en 16 mm, avec très très peu d'argent. Un premier long (ou moyen métrage), signé Guillaume Brac, qui séduit par sa simplicité, son ton, sa sincérité frontale. Par cette petite musique faite de légèreté et de gravité, de tendresse et d'amertume. Mais aussi par la qualité de ses interprètes, tout en délicatesse et en blessures juvéniles. Mention spéciale au formidable Vincent Macaigne, en ours fragile, mal assuré et crevant pudiquement en sa solitude de vieux garçon, dans lequel beaucoup se retrouveront sans doute. 
     
    Là où il est, Eric Rohmer doit se réjouir. Pialat et Rozier ne doivent pas être mécontents non plus. Avec ses amourettes de vacances et ses plages ensoleillées, Un monde sans femmes ressemble à tort à une romance qui ne serait que légère. La grande élégance du film de Guillaume Brac, c'est de nous amener par surprise vers les sentiers de la profondeur. Merveilleuse surprise.

  • Touchant
    Ce film est émouvant, touchant par sa simplicité, son naturel. Cette grande carcasse de Sylvain est craquante : bonté, solitude, gaucherie, timidité. Chacun des personnages est parfaitement incarnés. Petit film qui nous propose une histoire tout simplement humaine. JL

  • Votre avis

    Encore 10 caractères avant de poster
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les Conditions générales de Cinenews.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile.

    Autres films à l'affiche...

    Girl - Drame

    Girl

    Drame 
    Niet Schieten - Drame

    Niet Schieten

    Drame 

    Newsletter

    Inscrivez-vous à notre newsletter:

    Bandes-annonces

    Nos sélections

    Concours